Au-delà de la mer en Guadeloupe

Quand on pense aux Antilles on a tous une image qui nous vient en tête, et sur cette carte postale imaginaire on est jamais très loin d’une eau turquoise et cristalline et de sable blanc. En effet les îles de l’arc Caraibéen recèlent de nombreuses et formidables criques, anses ou baies toutes plus belles les une que les autres.

Les îles volcaniques offrent également un autre aspect de toute beauté, la forêt tropicale La Guadeloupe avec son volcan la Soufrière dans la région de la Basse-terre présente toutes les caractéristiques de celle -ci, une forêt luxuriante, des rivières et des cascades et une faune et une flore incroyable.

La Guadeloupe a l’avantage qu’une grande partie de sa forêt tropicale fasse partie du “Parc National de la Guadeloupe”. La forêt est équipée de nombreux sentiers balisés ou l’on peut faire des randonnées plus ou moins longues en toute sécurité en fonction de sa condition physique. Les sites de référence sont nombreux comme : le volcan de la Soufrière, 1 467 mètres, point culminant des Petites Antilles ; la ligne de crête reliant le Petit Sans Toucher et le Grand Sans Toucher à la Grande Découverte (1 263 m), le morne du Col (1 261 m) et au morne Carmichaël (1 414 m), les chutes du Carbet, le saut de la Lézarde, la cascade aux Écrevisses, le Grand Étang, les « Deux Mamelles » et la route de la Traversée ou encore la Réserve naturelle du Grand-Cul-de-Sac marin.

Il existe également de nombreuses activités qu’on peut effectuer avec des guides comme le canyoning, la découverte de cascade isolées ou encore du trail pour les plus sportifs. La biodiversité est également très présente avec des animaux endémiques et une variété des végétaux extraordinaire. La forêt est l’espace d’expression à la fois des amoureux de la nature ou des sportifs en quête de sensations fortes. Il est donc possible désormais une fois cette belle expérience vécue que votre carte postale de la Guadeloupe ait changé...